Questions-réponses à propos du PM10

Comment est-il possible de garantir une durée de vie de 10 ans sans maintenance?

Ces extincteurs ont été conçus spécialement dans le but d’offrir une longue durée de vie sans maintenance.
Cinq atouts principaux ont permis d’atteindre cet objectif:
  • l’utilisation de matériaux robustes et résistants à la corrosion : Kevlar et PE-HD
  • la grande qualité de la finition
  • la robinetterie simple et pratique, par exemple le levier rallongé
  • les deux manomètres indépendants et redondants, dont le bon fonctionnement peut être également vérifié à l’aide d’aimants
  • le réservoir d’agent d’extinction qui ne contient pas de l’oxygène comme dans les extincteurs classiques, mais de l’azote pur et de l’hélium

Le PM10 est bien plus cher que les appareils actuels

C’est vrai, mais on ne peut pas limiter la comparaison au prix d’achat. Le mode de fabrication, la qualité des matériaux et de la finition, qui permettent une durée de vie de 10 ans sans maintenance, sans interruption de garantie, sont des atouts significatifs pour le client, l’assurance de ne pas avoir de problèmes!

Et surtout, la rentabilité doit être calculée de façon individuelle et globale en prenant en considération la réduction des contraintes internes administratives et organisationnelles. Elle inclut le coût d’achat, les dépenses internes et la valeur de 2x 10 ans de garantie. -> Nous mettons à votre disposition un fichier Excel pour ce calcul!

Puisqu’il y a toujours l’obligation de contrôler en interne le bon fonctionnement, cela n’a donc pas beaucoup de sens de passer au PM10

Ce sont là deux choses bien différentes. D’après les directives de l’AEAI, l’exploitant doit contrôler visuellement, simplement de l’extérieur, si l'extincteur est toujours en place et s’il ne présente pas de dommage visible, et ce, quel que soit le type d’appareil installé. Contrairement au contrôle visuel passif qui est la norme aujourd’hui, l’exploitant va pouvoir très simplement et très rapidement vérifier l’état de ses extincteurs PM10. D’une part, par l’autocontrôle, à l’aide des deux manomètres indépendants et redondants qui se contrôlent mutuellement. D’autre part, par la fonction « test » qui permet d’activer soi-même le contrôle des manomètres avec un aimant. Ce test qui s’effectue en quelques secondes confère une vraie utilité à l’obligation de contrôle de bon fonctionnement en interne.

Pour mémoire : si l’un des deux manomètres ne fonctionne pas ou se trouve dans la plage rouge, la garantie entre en jeu et l’appareil est remplacé !

L’appareil en plastique est-il suffisamment résistant?

Assurément dans 98 % des cas. Les dommages les plus courants subis par les extincteurs sont le retrait des plombs, le sectionnement de tuyaux ou simplement des appareils déclenchés.

Le cylindre extérieur est non seulement une solide protection pour le conteneur en Kevlar, mais avec son interstice creux il sert aussi d’isolant, par exemple contre la chaleur du soleil.

Existe-t-il des extincteurs antigel?

Pas pour le moment. Les extincteurs à poudre sont adaptés dans ce cas.

Le Lightwater est-il le même agent d’extinction que dans nos extincteurs?

Oui. Lightwater est une marque déposée de 3M. Lightwater est aussi un synonyme du terme AFFF (Aqua Film Forming Foam).

Gamme, dimensions, contenus (LS, poudre, etc.)

Les dimensions et les poids figurent dans la brochure.

 

La nouvelle génération d’extincteurs est convaincante et certainement aussi économique, mais...

Nous aimerions n’avoir qu’un seul prestataire de maintenance et remplacer tous les extincteurs n’est pas réaliste

  • Un seul prestataire de maintenance !
    Pas de problème à utiliser les PM10, car ces appareils n’ont besoin d’aucun prestataire de maintenance. Pour les anciens restant, soit votre prestataire habituel continue à en assurer la maintenance jusqu’à ce qu’il soit rentable de les remplacer par des PM10, ou bien nous pouvons vous faire une offre pour leur maintenance.
  • Remplacer tous les « anciens » extincteurs n’est pas réaliste.
    Il convient de se demander si les « anciens » sont amortis ou non. Avec le temps, les coûts d’exploitation et les frais totaux reviendront assurément moins cher que l’état réel, et le fait que les appareils soient 25 % plus légers et que leur manipulation soit plus simple doit aussi peser dans la balance.
  • Si les appareils sont amortis, il est possible de calculer le bon moment pour leur remplacement en se basant sur les frais de maintenance prévisionnels. Prévoir par exemple, un remplacement avant le prochain renouvellement de l’agent d’extinction, qui entraîne généralement un surcoût par rapport à la maintenance régulière. En général, et c’est aussi ce que nous recommandons vivement, les extincteurs de 15 ans et plus doivent être remplacés, !
  • Si les appareils ne sont pas encore amortis, il est au moins possible de planifier la date optimale de leur « remplacement », de fixer un rendez-vous et d’y procéder plus tard.

Il serait très intéressant pour le client de remplacer ses extincteurs, mais il n’a pas de budget pour l’achat

La solution, c’est le leasing. Un leasing sur 10 ans est proposé gratuitement à partir d’un total d’achat de 60 000 CHF. Dès maintenant et pendant les 2 fois 10 ans le total des coûts de maintenance des extincteurs est moins cher, et relèvent normalement de la responsabilité du gestionnaire des coûts.

Cela n’intéresse pas ou intéresse peu le prestataire de maintenance existant d’effectuer uniquement la maintenance de quelques extincteurs à CO2 et/ou postes d’incendie, et en tout cas plus au même prix.

Pas de problème. JOMOS dispose depuis des décennies d’une équipe de maintenance expérimentée. Nous pouvons volontiers soumettre au client une offre, par exemple pour la maintenance des extincteurs à CO2 ou des postes d’incendie.